Prendre l’avion avec bébé: quelques conseils pratiques.

Il est temps pour nous de partager avec vous notre expérience de voyage avec Nolan et essayer de vous donner quelques conseils qui faciliteront vos préparatifs mais aussi votre voyage.

Tout d’abord si je peux vous donner un premier conseil lorsque vous prenez l’avion avec bébé et c’est à nos yeux le plus important: armez vous de PATIENCE beaucoup beaucoup de patience !

Dans un premier temps il faut être prêt psychologiquement et être très détendu malgré les caprices, les pleurs, la fatigue… Là je dresse en une ligne le tableau noir mais c’est bien entendu le pire scénario et je vous rassure c’est jamais les trois à la fois (quoi que parfois…). Mais pas de panique le vol dure seulement quelques heures et les gens qui vous entourent sont en général assez compréhensifs.

ALORS DÉTENTE ET VIVE LES VACANCES !!

PRÉPARATION DES BAGAGES

Prendre l’avion avec bébé nécessite un petit peu d’organisation au préalable. Tout d’abord au niveau des bagages car on essai de prendre l’essentiel mais on se retrouve rapidement avec 6  valises et pourtant nous n’avons pris « que » l’essentiel…IMG_0341

L’avantage c’est que les compagnies aériennes s’adaptent beaucoup aux parents notamment au niveau du nombre de bagages autorisés.

  • Si votre enfant a moins de 2 ans et qu’il voyage sur vos genoux:

En règle générale toutes les compagnies vous donnent le droit de transporter gratuitement deux éléments en soute (poussette, siège auto, lit parapluie…) que ce soit un vol court, moyen ou long courrier.

Concernant les bagages autorisés pour les vols court et moyen courrier vous avez droit en général à un bagage cabine de 10kg environ (à voir selon les compagnies). Pour les vols longs courrier vous avez normalement droit à un bagage en soute pour bébé (voir les conditions pour connaitre le poids autorisé).

  • Si votre enfant a plus de deux 2 ans et dispose d’un siège: 

Il aura droit à deux éléments gratuits en soute (Attention limite d’âge selon les compagnies).

Concernant les bagages il aura droit à la même quantité qu’un passager classique étant donné que vous avez payé un siège.

 INSTALLATION DANS L’AVION

Le point bagage terminé nous allons parler de ce qui nous semble l’essentiel: l’installation avec bébé dans l’avion. Cela concerne surtout les parents qui voyagent avec leur bout de chou sur les genoux.

En effet nous avons tous connu l’appréhension lorsque l’on doit faire plusieurs heures de vol avec un enfant sur les genoux dans un espace confiné en essayant de déranger le moins possible les voisins cela fait beaucoup de paramètres à gérer mais pas de panique les compagnies ont quand même quelques possibilités pour nous faciliter un petit peu le voyage.

Tout d’abord les compagnies proposent aux parents un embarquement prioritaire cela vous permet d’échapper à la file sans fin à la porte d’embarquement et vous laisse le temps de prendre vos places tranquillement dans l’avion.

Les compagnies proposent aussi des « places enfants » sur demande. Il s’agit des places situées à l’avant de l’appareil où vous avez plus de places pour les jambes, cela évite de se retrouver coincé entre deux sièges avec votre petit monstre. Cela vous permet de bouger plus librement sans déranger votre voisin.

Bon à savoir: Certaines places laissent également la possibilité d’avoir un berceau. Les « places berceaux » s’obtiennent gratuitement sur demande. Il faut en général téléphoner à la compagnie avant votre voyage pour que cette place vous soit attribuée (s’y prendre à l’avance car le nombre de places berceaux sont limités).
A noter également que le berceau convient seulement aux enfants de moins de 10kg et 80 cm environ.

ATTENTION: Prévoir des vêtements chauds et une couverture car dans l’avion il fait souvent assez froid.
IMG_0183

COMMENT OCCUPER BEBE

Une fois installé dans l’avion le plus compliqué est d’occuper bébé. Il est parfois difficile de trouver des divertissements car l’avion ne nous permet pas de prendre beaucoup de jouets. Les jouets volumineux et bruyants restent à la maison et malheureusement les plus petits ne sont pas toujours les plus intéressants pour les enfants.

Tout d’abord ce que je vous conseille en priorité est de prendre des vols, dans la mesure du possible, aux heures de siestes ou des vols de nuit. Cela vous facilitera grandement la vie.

Selon l’âge il est plus ou moins facile de divertir les petits bouts. En effet la présence d’écran avec des films  dans l’avion peut occuper les enfants pendant quelques heures mais pour les enfants de moins de deux ans cela est assez compliqué car ils n’arrivent pas encore à rester devant un dessin animé pendant 1h30 (et heureusement…) et en plus le système du casque audio pour avoir le son n’est pas recommandé pour un bébé.

Nous avons de notre côté remédié à cela en prenant sur nos téléphones ou tablette une application qui s’appelle Amerigo. Cette application nous permet de télécharger les vidéos youtube de notre choix avant de partir et d’y avoir accès sans connexion internet dans l’avion.

Au niveau des jouets nous avons opté pour des jouets faciles à transporter:

  • Petites figurines (animaux, bonhommes…)
  • Petites voitures
  • Livres
  • Coloriage à l’eau (WATER WOW): Nous avons découvert ce système super pratique et l’avons adopté immédiatement. Il s’agit de coloriage avec un petit feutre rempli d’eau cela évite d’emporter plusieurs feutres mais aussi que bébé, papa et maman finissent avec du feutre partout sauf sur la feuille. Nolan adore ces coloriages et une fois terminé il suffit d’attendre que l’image sèche pour recommencer.  Superbe trouvaille !!!

A éviter:

  • Jouets musicaux sous peine de vous fâcher avec votre voisin
  • Jouets avec des petites pièces qui se détachent sinon vous risquez d’en perdre la moitié et surtout de passer votre vol à ramasser la moindre petite pièce.
  • Jouets volumineux, l’espace est déjà assez confiné comme ça…

Avec tout ça votre enfant devrait alterner siestes , moments de jeu et un peu de marche entre les allées et tout devrait bien se dérouler. En général les hôtesses de l’air sont très sympas et offrent des petits cadeaux pour les enfants (coloriages, petits livres…). En ce qui nous concerne elles ont toujours toutes été adorables avec Nolan.IMG_0180

LES REPAS:

Nous allons finir avec les repas. Bien entendu si votre enfant a plus de deux ans c’est plus simple car il devrait pouvoir manger les repas prévus par la compagnie aérienne donc cela vous évite le transport de nourriture et le passage plus long à la fouille. En général les enfants sont servis avant les passagers par les hôtesses de l’air.

Si vous avez besoin de transporter de la nourriture pour votre enfant sachez qu’en soute vous pouvez mettre ce que vous voulez dans la valise. En cabine vous avez droit de prendre le lait en poudre, bouteille d’eau pour les biberons, petits pots et même les médicaments liquides de type sirops (prendre ordonnance du médecin au cas où) mais il faudra voir avec la compagnie la quantité tolérée. S’il s’agit d’un vol court ou moyen courrier vous serez limité au niveau de la quantité d’eau et des repas bébés, pour les vols longs courriers vous avez droit aux quantités que vous voulez (dans la limite du raisonnable bien entendu).

Les repas et liquides seront récupérés par la sécurité et ils vont être passés dans une machine pour les contrôler. Ils vous seront restitués une fois le contrôle effectué.

Petit conseil: Le passage à la fouille est beaucoup plus long lorsque vous avez des repas et liquides avec vous. Je vous conseille donc de prévoir à l’avance et de réunir tous les repas dans un sachet cela vous évitera de paniquer au moment de mettre les éléments sur le tapis.

Si besoin il faut savoir que certaines compagnies notamment pour les vols longs courriers disposent en cabine de petits pots bébé et des compotes n’hésitez pas à demander au personnel de bord.

Important:  si vous souhaitez faire réchauffer un plat bébé ou un biberon pendant le vol il faut s’y prendre en avance car tout se fait au bain-marie donc prévoir au moins 20/30 minutes avant. Cela vous évitera une crise de votre bout de chou et le regard noir de vos compagnons de bord.

NB: Ne pas oublier de faire téter les nourrissons au décollage et à l’atterrissage pour éviter qu’ils aient mal aux oreilles (sucette ou biberon).

IMG_2005

Nous espérons que cet article aidera ceux qui sont déjà décidés à prendre leur envol avec leur(s) enfant(s) et rassurera ceux qui ne sont pas encore convaincus.

Avec bébé tout est faisable il faut juste un peu d’organisation et surtout gardez votre calme n’oubliez pas que vous êtes en vacances !!!

 

 

 

 

4 réflexions au sujet de “Prendre l’avion avec bébé: quelques conseils pratiques.”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s